Le contact avec les vaches protègerait les enfants de l'asthme allergique

Date : 18/09/2017 - Catégorie : Actualités autour de la Ferme de la Guilbardière

Cette page provient du site Ferme de la Guilbardière
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.fermedelaguilbardiere.fr/article-67-contact-vaches-protegerait-enfants-asthme-allergique.html

lait cru qui protège les enfants de l'asthme allergique

Des chercheurs de l'Université de Zurich (Suisse) ont montré dans une étude présentée en juillet 2017 dans la revue Journal of Allergy and Clinical Immunology, qu'une molécule non microbienne présente chez les vaches comme chez d'autres animaux protègerait les enfants de l'asthme allergique, comme le rapporte Sciences et Avenir.

Vivre à la ferme contre l'asthme allergique

On savait déjà que les bactéries et les poussières présentes à la ferme participaient à préserver l'organisme de l'asthme et des allergies. Cette molécule non microbienne nommée Neu5Gc, classée dans le groupe des acides sialiques, viendrait encore renforcer ce rôle protecteur. L'homme ne peut pas la synthétiser mais peut l'intégrer du fait de la proximité des vaches, et de la consommation de produits d'origine animale comme le lait à condition que celui-ci n'ait pas été traité.

L'absorption de cette molécule déclencherait la synthèse d'anticorps spécifiques et une réaction anti-inflammatoire sur les tissus pulmonaires qui arrête l'action du système immunitaire contre des substances inoffensives inhibant ainsi la réaction allergique.

Aujourd'hui, en France, on compte 4 millions d'asthmatiques dont 9 % d'enfants, sachant que plus les enfants vivent dans un environnement aseptisé, plus ils sont touchés par rapport à ceux qui évoluent en contact régulier avec des animaux. Encore une étude qui prouve cela et montre que la consommation de lait cru y participe également.

Télécharger l'étude de Remo Frei, l'auteur principal de l'étude (en anglais).

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre