Vous êtes ici : Liste des articles > Actualités autour de la Ferme de la Guilbardière > Formation sur le système herbager par l'Addear 41

Formation sur le système herbager par l'Addear 41

Formation sur le système herbager par l'Addear 41

André Pochon* disait "La vache est un animal extraordinaire, elle a une barre de coupe à l'avant et un épandeur à l'arrière", c'est bien résumé selon Gilles Guellier, de la ferme de la Guilbardière, qui tient à ce que ses vaches se nourrissent d'herbe.

Dans ce cadre, l'Addear 41 (association pour le développement de l'emploi agricole et rural du Loir-et-Cher) organisait une formation destinée à promouvoir et à expliquer l'élaboration d'un système herbager destiné au cheptel.

Gilles Guellier et Daniel Odeau, tous deux membres de l'Addear 41, avaient invité Éric Fabre, éleveur dans le Maine-et-Loire, afin qu'il puisse partager son expérience et en transmettre les principes à une quinzaine d'agriculteurs venus pour en savoir davantage sur la production de fourrage en interne afin d'être autonome pour nourrir son troupeau.

La formation se déroule sur 3 journées : la première journée avait lieu au Gaec de la Vougrerie à Sargé-sur-Braye, la deuxième à la ferme de Crislaine à Azé, et la troisième journée est programmée au printemps, saison où les pâturages offriront une autre vision.

Gérer les prairies est primordial afin d'éviter de manquer, lorsque le choix a été fait d'alimenter les vaches ainsi. Pour ce faire, planifier et contrôler la pousse de l'herbe est une affaire à ne pas négliger si on veut s'assurer une bonne qualité à la fois du lait, de la viande et bien-sûr du sol. Ainsi, la vache retrouve son alimentation naturelle donc un meilleur équilibre et une santé plus sûre, les mauvais acides gras comme l'oméga 6 sont absents du lait, la rentabilité économique est meilleure puisqu'il n'y a plus d'achats d'intrants et l'autonomie de l'exploitation est accrue...que des avantages.

* André Pochon était agriculteur dans les Côtes d'Armor, il a œuvré pour le développement de l'agriculture paysanne et durable notamment en démontrant que l'élevage de vaches sur prairies était payant.

(© photos NR)

Écrit par Nathalie le 24/03/2016
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : gSYFzF

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir