Vous êtes ici : Liste des articles > Actualités autour de la Ferme de la Guilbardière > Appel à la solidarité pour les 32 faucheurs volontaires de Villereau

Appel à la solidarité pour les 32 faucheurs volontaires de Villereau

Souvenez-vous, le 14 août 2006, 32 faucheurs volontaires ont fauché une parcelle d'essai Monsanto de la variété de maïs NK 603 MON 810 sur la commune de Villereau (Loiret). Mise en garde à vue, jugement de première instance (février 2007) et jugement d'appel (décembre 2007), puis pourvoi en Cassation rejeté en novembre 2008 : ils sont donc définitivement condamnés au regard de la législation française pour destruction du bien d'autrui commise en réunion. Les peines sont lourdes : prison avec sursis (3 à 4 mois) et amendes qui vont de 1.500 à 3.000 euros, plus 300 euros pour ceux qui ont refusé de se soumettre à un prélèvement d'A.D.N., soit un total de 60.300 euros qui n'inclut pas les frais (270 euros par personne).

La situation est scandaleuse et ubuesque puisque depuis, le Conseil d'Etat a déclaré illégales les autorisations d'essais O.G.M. accordées en 2006 et le gouvernement français a décidé de suspendre en janvier 2008 la culture du MON 810 (gène insecticide Bt), ce qui légitime encore plus leur action.

Ils lancent donc un appel d'urgence à la solidarité financière de chacune et de chacun, même sous forme de petits chèques (de 1 à 10 euros) libellés à l'ordre du Trésor public (notez au verso "solidarité Villereau") et envoyés à La Ferme de la Guilbardière - 41120 Monthou sur Bièvre.

Avec les remerciements des "32 de Villereau".

Écrit par Nathalie le 05/02/2009
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : CYZ8kF

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir